Parce que je suis une bombasse fauchée, aujourd’hui j’ai testé MissTravel.com

Vous avez peut-être entendu parler de ce site de prostit… rencontres d’un tout nouveau genre, j’ai nommé MissTravel.com.

MissTravel.com

MissTravel.com permet aux personnes gâtées par la nature de voyager gratuitement, au frais de personnes moins pourvues, mais suffisamment confortable financièrement pour assumer tous vos frais de little princess sans rechigner.

D’un côté, nous avons les voyageurs généreux, brillants, richissimes et moches, qui détestent voyager seuls et qui n’attendent qu’une chose : te mettre dans le king size bed d’un hotel 5*.

Et de l’autre, il y a, toi, moi, bombasse, diva, pauvre, avide de contrées magiques et slut, prête à écarter les jambes pour quelques thank you/mercy fuck, à toi de voir. Parce que oui, ne soyons pas naïves, le moment venu, il faudra savoir allonger la monnaie.

Vidéo : Comment ça marche ?

Je me suis donc inscrite et me voilà en train de me prostituer discrètement derrière des apparences romanesques.

Mytho n°1 : homme d’affaires, 65 ans, habite La Réunion, souvent de passage en France où il possède plusieurs propriétés.

La Réunion ? Why not. Je n’y suis jamais allé. Requins et chikungunya n’effraient pas la belle amazone que je suis.

65 ans ? Très bien. En voilà un qui ne pourra pas me courir après si les choses prennent une tournure qui me déplaise. Parce que les vieux c’est bien aussi – théorie n°32.

Après les questions/réponses usuelles de présentation, nous convenons de nous voir très prochainement sur Paris, car il sera de passage dans les prochains jours.

Direct et emballé, il me demande également un séjour à La Réunion dans les semaines qui suivent et, à ma grande surprise, propose que nous convenions déjà d’une compensation. Wow nice ! 500euros ? Qu’est-ce que vous en dites ?

Puis du jour au lendemain, plus de news. C’était trop facile tu penses… Bien entendu, je n’ai jamais reçu le billet d’avion. Il a dû trouver plus bitch et plus cheap que moi.

Mytho n°2 : homme d’affaires, 42 ans, Paris. Sa photo ne me plaisait pas du tout à celui-là. Mais je m’ennuyais, alors un soir, j’ai cédé.

Après tout, la compagnie d’un homme moche met ma beauté en valeur – théorie n°22 – ou alors me fait vraiment passer pour une pute…à voir – théorie 23.

Je n’aurais pas dû changer d’avis. A peine arrivée. LA question qui m’insupporte. Non, il ne s’agit pas de mon âge, je suis fraîche comme une rose, mais plutôt de « Tu es de quelle origine ? ». Plus je vieillis, plus j’ai un discours un peu réac afro-centré, alors forcément, je déteste qu’on me la pose. Est-ce que je lui demande son arbre généalogique à ce jerk ??!! Je t’ai dit que j’étais née et que j’avais grandi à Paris connard. Allez hop, un petit cocktail et puis s’en va.

Mytho n°3 : celui-là en fait ce n’était pas un mytho, du moins je pense, plutôt une affaire à suivre…

En conclusion, bienvenue dans le monde de la prostitution 2.0 soit parties de jambes en l’air contre voyages. Mais uniquement pour les putes amatrices. Car pro et escorts ne sont pas acceptées.

A croire que nous sommes toutes des putes en sommeil.